Entraide scolaire sur Studiz
Studiz en page d'accueilStudiz en favori

Forum philosophie



Profil : non renseigné
Dernière connexion : 31 jan. 2009

Dissertation

rédigé par rachida0702 Hors ligne - le 2 janvier 2009 à 12:10

Bonjour,

J'ai une dissertation a faire, mais je ne trouve pas d'arguments, le sujet étant le suivant :

suis je responsable de ce que je suis ?


je sais que ça pose le problème de l'identité mais je n'ai pas vraiment d'argument !

si quelqu'un peut m'aider ça serait gentil

merci d'avance ;) :(

1 réponse
J'ai une réponse !




Profil : non renseigné
Dernière connexion : 9 mars 2011

Dissertation

réponse 1/1 par Karl Hors ligne - le 4 janvier 2009 à 15:23

Bonjour,

voilà quelques pistes de réflexion, sans prétentions.

Il y a 2 points principaux dans le sujet : le "ce que je suis", que tu appelles l'identité, et la notion de responsabilité. De nombreux auteurs ont écrit sur ces thèmes. Puise dans ton cours ! Leurs thèses, toutes différentes, sont autant d'idées pour ta dissertation, que tu dois ordonner dans un plan selon ta propre réflexion, voire nuancer et illustrer par des exemples.



Si l'identité d'une personne est imposée par un agent extérieur, alors la personne n'est pas reponsable de ce qu'elle est. Par exemple :

le déterminisme biologique :
Si mon identité est déterminée dès ma naissance par mes gènes, alors je ne suis pas responsable de ce que je suis.

le déterminisme social :
le milieu social dans lequel je vis influe très fortement sur ma façon de penser, par l'intermédiaire de l'éducation que j'ai reçu ou des personnes que je fréquente. C'était le point de vue de Marx. Je ne suis alors pas vraiment responsable de mon identité. Par exemple, si je vote à gauche aux élections, c'est parce que je suis d'origine ouvrière. Ou alors, si je vote à droite et que je suis conservateur, c'est parce que je suis d'origine bourgeoise... (je caricature...). Une citation de Marx : "Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience" ( tiré de avant-propos à la Critique de l'économie politique (1859))

le déterminisme psychologique :
Pour Freud, l'appareil psychique est composé de 3 entités : le ça, base des pulsions et des désirs, le surmoi, qui contient les interdits appris dans l'enfance, et le moi. Le moi est la seule partie consciente. Dans cette approche, un individu n'est pas vraiment responsable de son "ça" : "le moi n'est pas maître en sa propre maison" (tiré de.
Cependant, il doit, par la psychanalyse, reprendre le contrôle sur lui même :
"Wo es war, soll ich werden" dit Freud. Ce qui signifie : Où le ça était, le moi doit advenir. L'individu peut et doit reprendre contrôle sur lui même. (selon moi, il est donc responsable de ce qu'il est).


Par contre, si mes actes déterminent ce que je suis, alors je suis responsable de mon identité. Sartre disait "l'existence précéde l'essence" : c'est l'existentialisme. Dans cette théorie, l'homme existe matériellement dès sa naissance. Mais son "essence", c'est à dire son identité profonde, c'est lui qui la construit, elle ne vient qu'après l'existence matérielle. L'homme est alors responsable : selon Sartre, il est "condamné à être libre" ( citations de l'ouvrage : "l'existentialisme est un humanisme" )


Cherche dans ton cours tout ce qui se rapporte à la liberté, à la responsabilité (si je suis libre je suis responsable), et à l'identité (la conscience, la psychologie), puis voit ce que cela apporte au sujet. Comme tu l'as remarqué, le point important à voir c'est qu'il faut parler de la responsabilité de ce qu'on est plutôt que de la responsabilité de ses actes (mais les 2 sont liés, car nous sommes aussi le produit des choix que nous avons fait dans le passé...)

Bon courage !
:)

Répondre
Nous contacter-Conditions générales d'utilisation